Ok mes petits lapereaux, riez tant que vous voudrez (mais pas trop).

Le Colonel a déjà été jeune, espiègle et amoureux lui aussi.*

Je vais donc puiser dans ma considérable expérience des jeux de la séduction pour vous proposer quelques idées de cadeaux de la St-Valentin, autant pour elle que pour lui. Y'aura de la joie.

Pour lui : une chemise de chez Surmesur

Oui bon, on dit "pour lui" mais vous êtes la première, madame, à en profiter. Une belle chemise avec le col qu'il lui faut, les poignets qu'il lui faut, la couleur qu'il lui faut, la taille qu'il... vous comprenez l'idée. Faites-le beau, juste pour vous.

Pour lui : des boutons de manchette faits à la main de chez Etsy

Pour aller avec sa belle chemise neuve (voir plus haut), offrez-lui de quoi avoir l'air encore plus distingué. Les artisans de chez Etsy offrent des trucs de qualité et souvent plus personnalisés que ce qu'on trouve dans les grandes surfaces. (Mais ne lui achetez PAS ça. Merci.)

Pour elle : de jolis (et bons) petits gâteaux de chez Quincaillerie Sucrée

Messieurs, soit vous les préparez vous-mêmes pour lui faire plaisir, ou vous êtes plus rusés que ça et vous lui suggérez de les faire avec vous après avoir regardé "9 semaines et demie" ensemble. Subtil. Les petits comiques qui pensent lui offrir le kit et lui demander de les faire pour vous, prière de ne pas dire qui vous a parlé de cette idée. J'ai ma réputation.

Pour lui : un ensemble de voyage de Baxter

Madame, votre cavalier trotte beaucoup? Offrez-lui un peu de confort lorsqu'il est en campagne. Ainsi, il sentira bon dès son retour au foyer : hydratant pour le visage, crème à raser, shampooing... le tout dans un sac bien viril et plus joli que les ziplocs qu'il utilise présentement pour transporter sa pâte à dent.

Pour vous deux : de petits gourmandises de chez Candide

Sucré? Ils l'ont. Salé? Ils l'ont aussi. Confitures, jujubes, sirop, moutardes, confits... Tout pour égayer le souper en tête-à-tête ou le déjeuner le lendemain. (Oui, faut aussi l'inviter à déjeuner. Non mais quelles brutes!)

--

Bon, assez badiné. Je vous attends dans les tranchées le 15 février à 07h00. Rompez!

* Je crois que c'était le 10 février 1923, entre 18h00 et 19h30 à peu près.