s
Journal
Comment utiliser et entretenir un blaireau de rasage?
  • Michael Carpentier
  • 2018-08-21

Vous venez de recevoir un ensemble de rasage traditionnel et dans celui-ci, il y a ce... truc poilu.

Parfois appelée à tort « pinceau » ou « plumeau », cette petite brosse qui sert à faire mousser votre savon ou votre crème de rasage s'appelle en fait un "blaireau », parce qu’elle est souvent fabriquée avec le poil de cet animal.

Le blaireau permet de produire la mousse à raser, mais aussi de l’étendre sur le visage avant le rasage.

Chargé d’eau et de mousse chaudes, le blaireau rend le rasage traditionnel agréable et relaxant!

Vous aurez besoin de...

Si votre blaireau est neuf

Si votre blaireau est neuf et fait de poil naturel (en blaireau, cheval ou sanglier), il faut lui offrir un bon nettoyage avant de l’utiliser. Comme tous les poils d’origine animale, il risque sinon de « sentir la bête » lors des premières utilisations.

Nous recommandons de le nettoyer à fond avant un premier usage avec du… shampoing pour les cheveux (c’est du poil après tout!)

Utilisez un shampoing doux de préférence avec de l’eau chaude, rincez à fond et recommencez 2 ou 3 fois. Ensuite, laissez-le sécher à l’air libre, idéalement sur support qui orientera les poils vers le bas.

Votre blaireau est prêt, et toute odeur animale résiduelle disparaîtra rapidement!

Une fois votre blaireau prêt

L’utilisation du blaireau est très simple : il faut l’imbiber d’eau chaude et frotter le savon ou la crème pour les faire mousser.

Certains clients curieux nous demandent parfois « Quelle quantité d’eau? », « À quelle température? », ou encore « On frotte le savon pendant combien de temps? ».

Ce à quoi nous répondons : du calme. Vous n’assemblez pas un réacteur nucléaire, vous faites mousser un savon. Vous y arriverez.

Laissez tremper

D’abord, faites tremper le blaireau dans l’eau chaude pendant quelques minutes, à peu près jusqu’au 2/3 ou 3/4 des poils dans un verre, une tasse ou tout autre récipient qui vous plaira. Vous êtes un homme libre, gâtez-vous.

Évitez de faire tremper le manche : d’abord parce que c’est inutile, ensuite parce que s’il est fait de bois, le laisser tremper dans l’eau chaude n’est pas l’idéal. Vous l’auriez deviné sans nous.

Une fois que le blaireau aura absorbé suffisamment d’eau (ne démarrez pas le chronomètre, une ou deux minutes suffisent pour un blaireau d’expérience et un peu plus au début pour un blaireau neuf), sortez le poil du blaireau du contenant et attendez que le liquide cesse de couler en filet. Quand le blaireau laisse plutôt échapper des gouttes, secouez-le légèrement (tout, tout doucement) et VOILÀ, votre blaireau est prêt à l’usage.

« OUI, MAIS À QUELLE TEMPÉRATURE L’EAU DOIT-ELLE ÊTRE? »

On vous l’a dit, du calme. Nous avons le regret de vous annoncer que le blaireau que vous tenez entre vos doigts est mort, et que la température de l’eau dans laquelle il trempe lui importe donc assez peu. « Chaude, mais confortable pour votre visage » est l’indication la plus précise dont vous avez besoin.

Faites mousser

Maintenant que votre blaireau est raisonnablement imbibé (expression qui nous rappelle nos années au CÉGEP), il est prêt pour produire la mousse.

Frottez votre savon ou votre crème à raser directement dans le bol avec des mouvements circulaires, jusqu’à obtention d’une mousse épaisse qui protègera bien votre visage.

« OUI, MAIS COMBIEN DE TEMPS FROTTER POUR OBTENIR CETTE MOUSSE? »

Diantre, comme vous êtes avide de précision! Assez longtemps pour obtenir une mousse qui ressemble à de la crème fouettée. Elle collera mieux à votre visage, et vous protégera pendant le rasage sans couler partout.

En général, il faut de 30 secondes à 1 minute, une minute et demie. Compilez vos stats si le coeur vous en dit, nous serons heureux de recevoir le tableur Excel rassemblant vos performances.

Rasez-vous!

Étendez la mousse sur votre visage avec le blaireau, en faisant des mouvements circulaires. Appliquez à nouveau de la mousse avant chaque passage de la lame.

Terminé? Rincez ce blaireau!

Une fois que vous serez rasé de près, rincez bien à fond le blaireau à l’eau chaude, en écartant un peu les poils avec vos doigts.

Laissez sécher!

Secouez le blaireau et déposez-le sur un support qui lui permettra de sécher « la tête en bas ».

Si votre blaireau est fait d’une matière synthétique et d’un manche en résine, cette étape est moins importante. Les manches en bois ou en corne, par contre, durent plus longtemps si l’eau peut en couler aisément lors du séchage.

Entretien régulier

Si votre blaireau a la mine basse, les poils écartelés ou n’absorbe plus comme dans sa prime jeunesse, il est temps de lui offrir une cure de jouvence.

Vous pouvez nettoyer le blaireau à nouveau avec un shampoing doux, pour ensuite le rincer et le laisser tremper quelques minutes, jusqu’au 2/3 des poils, dans une solution d’eau où vous ajouterez environ 20% de vinaigre.

Vous pouvez aussi le laisser tremper quelques heures dans une solution d’eau et de vinaigre moins concentrée, avant de le rincer à fond et de le repasser au shampoing.

Si vous utilisez du détergent à vaisselle, n’oubliez pas que les poils de votre blaireau seront asséchés : rincez-le ensuite avec quelques gouttes de revitalisant pour les cheveux pour lui redonner sa souplesse!

Et voilà!